apphistoirecepagesgeologievinibaladedegustationviti

L'EDITO

Après avoir créé le Guide des vins corses en 1996 et le Guide des vins de Provence en 2004, nous avons relevé le défi en créant le premier Guide des vins de la vallée du Rhône en 2008. Si l'idée était enthousiasmante et le pari un peu fou, vu l’immensité de la tâche, bien nous en a pris car aujourd'hui malgré les difficultés liées à la crise et aux difficultés que connaissent les médias en général et la presse écrite en particulier, nous sommes encore au rendez-vous, et ce, pour la cinquième année consécutive.
À force de persuasion, nous défendons cette année encore l'idée d'une viticulture rhodanienne, multiple soit, mais unique. La particularité de nos

   
 
guides et ,de celui-ci en particulier, étant la proximité que nous entretenons avec les vignerons, mais aussi avec nos lecteurs invités à participer au comité de dégustation. Pour asseoir cette proximité, Bertrand Boislève et Cécile Muscat, tous deux citoyens de Gigondas, ont rejoint notre équipe toujours guidée par André Reboul.

“Sian tout d'ami galoi e libre, Que la Prouvènço nous fai gau...”
Joseph Santana
 

Dans l’ensemble de la Vallée du Rhône, le millésime 2011 peut se caractériser comme plus difficile que les millésimes précédents, particulièrement pour les vins rouges, surtout après l’exceptionnel 2010 qui confirme au cours de chaque dégustation tout le bien que l’on pensait de lui : les nombreux coups de cœur que vous, lecteurs, allez découvrir dans cette édition pour les vins blancs comme pour les vins rouges.
On constate en effet une plus grande hétérogénéité dans la production de vins rouges, ceci principalement dans la partie méridionale de la Vallée, due aux fortes pluies de la fin du mois d’août 2011. Ces vins rouges de garde moyenne se situent entre la gourmandise des 2008 et la générosité des 2009. Les vins blancs et rosés méridionaux recèlent généralement la fraîcheur, la tension, l’élégance et le fruité très recherchés dans cette partie de la Côte du Rhône. La production de vins blancs et rouges de la partie septentrionale offre dans l’ensemble beaucoup d’harmonie.
Les vins blancs issus des cépages Viognier, ou Roussanne et Marsanne proposent généralement de belles palettes aromatiques soutenues par beaucoup de tension. Les vins rouges produits du cépage Syrah sont le reflet d’une magnifique arrière-saison. L’ensemble des dégustateurs de notre guide a pu constater une fois encore tout le sérieux, l’engagement, la passion, et le professionnalisme, des vignerons qui nous ont confié leurs cuvées toujours dégustées en toute impartialité « à l'aveugle », seule garantie à nos yeux de l’impartialité qui doit guider notre démarche. Les millésimes se suivent et sans se ressembler et confirment une typicité que de nombreux amateurs et vignerons de toute la planète vinicole nous envient.

André Reboul