Situé sous la Couronne Charlemagne, le Domaine Saint Louis Jayne est un des plus hauts vignobles de Cassis, 90% des vignes sont au-dessus de 180 m sous le promontoire calcaire de la Couronne, l'autre partie est plantée sur le terroir de la Gare, plus marneux composé de safre bleu, la pierre à ciment très riche en silice ; En 1893, le grand père Fonfon avait créé le domaine en plantant la plus grande variété de cépages typiques existante : pascal blanc, ugni, clairette, bourboulenc, grenache, mourvèdre, carignan et cinsault. On vivait de la polyculture à cette époque, d'ailleurs certains abricotiers, amandiers, cerisiers et figuiers sont bicentenaires. Laurent Jayne, après des études de technicien oenologue, prend les rênes du domaine en 1996. Il se concentre sur la restucturation partielle du domaine en conservant les vieux cépages et les sélections massales (vignes pur souche sans croisement génétique). Sans le revendiquer, il a une attitude " bio " : il veut faire le vin de " tripes " et exprimer le terroir comme son grand-père qui est resté 70 ans à travailler dans les vignes. Pas de désherbant ni engrais minéraux, enrichissement à la pulpe de betterave, bourre de laine, guano et fumier de mouton, maîtrise de l'enherbement, et bien sûr utilisation de la bouillie bordelaise et de la poudre de soufre. Pas de palissage mais corbeilles bourguignonnes avec échalât en châtaigner pour un ensoleillement toute la journée pour chaque grappe. Vendanges en vert, rognage manuel, vendanges manuelles et tri sélectif. On l'a compris, Laurent est un artisan de la vigne et construit ses vins de la même façon avec son vieux pressoir horizontal à plateau qu'il ne changerait pour rien au monde. Cinq vins dans la gamme : le blanc cuvée Fonfon en hommage au fondateur, le blanc cuvée spéciale Cassus Belli, un rosé, un rouge longue garde et un rouge des Oratoires, issu de vieux carignans de 1970, véritable patrimoine.

Les dégustations 2019

 

slj2slj

OEnotourisme:

Dégustation &
Visite du domaine/de la cave

Info Pratique:

Parking Auto
Parking bus/minibus
Règlement par CB
Règlement par chèque
Langues parlées
- Français
- Anglais


Domaine Saint Louis Jayne
04 42 01 30 31
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Responsable : Laurent Jayne
Chemin de la Dona
13260 Cassis

Créé en 1523, le Clos d'Albizzi. Domaine lancé par les Albizzi, famille noble de Florence venue s'installer en Provence et contribuer au renouveau du vignoble cassidain. Depuis 1975, François Dumon - vingtième génération de vignerons - décline le savoir-faire ancestral, intimement lié au respect de la plante et de l'environnement. Sur les 14 ha du vignoble d'un seul tenant, il opère un travail traditionnel de la terre en réduisant les traitements sanitaires à leur minimum. Aussi, cette terre du Quartier du Plan à Cassis ne craint pas la sécheresse car dans ce sol argilo-calcaire et marneux, les nappes phréatiques apportent une fraîcheur et une humidité constante aux vignes. Les vins donnent une impression d'équilibre parfait quel que soit le millésime et ont un joyeux vieillissement. Reste à tailler court afin de limiter l'abondance du fruit. Aussi, les vendanges se déroulent manuellement, portées au chai en caissettes de 35 kg. François Dumon utilise l'encépagement classique de l'appellation pour élaborer un vin dans chaque couleur, vinifié avec contrôle des températures par drapeaux immergés en cuves acier émaillées. Depuis quelques années, Florent Martin a repris la vinification et la commercialisation du domaine ; fort d’un BTS viti-oeno, il tend à accentuer la démarche culture raisonnée ; l’autre ligne de conduite est de pousser plus les maturités des raisins pour obtenir plus de gras dans les vins. A la cave, l'accueil est simple et chaleureux, les vins vrais et généreux, à l'instar du blanc, à base d'ugni, marsanne bourboulenc et clairette. Le domaine produit également un délicieux vin cuit.

Les dégustations 2019

 

albE2albE

OEnotourisme:

Dégustation &
Visite du domaine/de la cave

Info Pratique:

Parking Auto
Parking bus/minibus
Règlement par CB
Règlement par chèque
Langues parlées
- Français
- Anglais


Clos d'Albizzi
04 42 01 11 43
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Responsable : François Dumon et Florent Martin
Ferme Saint Vincent
13260 Cassis

Emile Bodin, arrière grand-père de l’actuel propriétaire, a écrit l'histoire du vignoble et reconstitue le vignoble cassidain. Le vigneron poète, ardent défenseur de la langue pro- vençale sera le premier en Provence à mettre le vin en bouteille. Aujourd’hui, c’est son arrière petit-fils, Nicolas Bontoux-Bodin , qui ancre la renommée du domaine sur la pro- duction de quatre vins dont la notoriété franchit largement l'hexagone. Le maître des lieux marche sur les traces de ses aînés, avec la même passion et la volonté d’innover. La ligne contemporaine de sa nouvelle bouteille BOD1 en est l’illustration. Et ça marche! Plébiscitées par les clients sans cesse plus nombreux au caveau, puis maintenant sur les marchés exports, la récente Médaille d'Or 2015 obtenue au Mondial du Rosé est une belle récompense tant pour les efforts entrepris au domaine, que ceux entrepris par le propriétaire à faire reconnaître la typicité et l'originalité organoleptique des Vins de Cassis au regard des grandes appellations voisines

Les dégustations 2019

 

fontfon2t

OEnotourisme:

Dégustation &
Visite du domaine/de la cave
uniquement sur rendez-vous
Services Label Vignobles & Découverte

Info Pratique:

Parking Auto
Parking bus/minibus
Règlement par CB
Règlement par chèque
Langues parlées
- Français
- Anglais


Château de Fontblanche
04 42 01 00 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.vins-cassis-bodin.fr
Responsable : Nicolas Bontoux-Bodin
Rte de Carnoux
13260 Cassis

 

" O, si vous goûtiez ! L'abeille n'a pas de miel plus doux, il brille comme un limpide diamant, sent le romarin, la bruyère et la myrte qui à nos collines font un manteau... et il danse dans le verre... "

 

Si le blanc cassidain a inspiré ces quelques lignes à Fré- déric Mistral, chantre de la Provence, les vins de Cassis en général font également le bonheur des gastronomes et des plus grands chefs cuisiniers. Ceux-ci les recommandent en effet en accompagnement de plats typiquement provençaux, de poissons et de crustacés ou de mets fins. Ils n'hésitent pas non plus à les considérer comme un ingrédient de choix dans leurs spécialités. On peut citer à cet égard " la nage de crusta- cés au vin blanc de Cassis "* de J.P. Cassedat. Cette belle réputation n'est pas le fait du hasard. Le site tout d'abord (168 hectares sur la commune de Cassis) jouit de l'asso- ciation harmonieuse de sols calcaires, de douceur ma- rine, de soleil, de pluies printanières et automnales, caractéristiques d'une Provence clémente. La constance des vignerons cassidains participe à cette réussite. Dès 1935, ces derniers contribuent à la naissance du Comité national des appellations d'origine. Le 15 mai 1936, c'est au tour des Cassis de rejoindre les rangs de la famille AOC :les premiers en Provence et parmi les tout pre- miers en France. Les Cassidains ont su contourner deux écueils pour pérenniser l'identité et la qualité de leur vi- gnoble. La passation, pas toujours aisée, des terres dans les familles. Et ils ont su résister à l'appel, souvent sédui- sant, du " tout tourisme ". Les vignerons sont à l'initiative d'un décret modificatif qui fixe les proportions des diffé- rents cépages de la manière suivante. Pour les blancs : Clairette, Marsanne (cépages principaux) ; Doucillon , Pascal blanc, Sauvignon, Terret blanc - limité à 5% - Ugni blanc (cépages secondaires).Pour les rouges et les rosés : Barbaroux rose, Carignan noir, Cinsault , Grenache, Mourvèdre (cépages principaux) ; Terret noir (cépage se- condaire limité à 5%).Le décret fixe la production maxi- male à 40 hl/ha

La tendance du Millésime

À Cassis, avec une grosse semaine d'avance, le temps des vendanges est arrivé. Jonathan Sack, le président du Syndicat de défense et de gestion de l'AOC cassis, évoque les perspectives des crus 2017."Le mot-clé de ces vendanges, c'est une précocité jamais vue : elles ont déjà débuté pour certains domaines avec dix jours d'avance ! Le millésime 2017 restera marqué - pour la deuxième année consécutive - par les très faibles précipitations de l'hiver et du printemps, explique-t-il. Les nappes phréatiques sont au plus bas et les vignes ont souffert de stress hydrique. Heureusement l'averse orageuse de 35 mm au début de l'été nous a sauvé la mise en permettant aux raisins de gonfler un peu, même s'ils restent petits, mais avec une très grande qualité. Tous ces facteurs conjugués vont nous donner un millé- sime 2017 fortement réduit en quantité sur l'année pré-cédente dont les rendements étaient déjà bas, mais de très grande qualité." Un grand millésime 2017 et les trois-quarts du vignoble en Bio Ajoutons que, malgré les canicules qui ont fait monter les taux d'alcool, les raisins en fin de maturation conservent une belle acidité des jus, favorisant un bel équilibre alcool-acide et donc une qualité et un potentiel de garde.