Imprimer
Catégorie : A.O.C. Porto Veccio
Affichages : 669

Avec la mer pour horizon

 

Le liège depuis les Romains, le sel à partir de la fin du 18ème siècle furent les deux grandes sources de richesse de Portus Syracusanus, aujourd'hui Porto-Vecchio fondé en 383 avant J.C..Peu développée pour cause de Malaria et d'invasions barbaresques, il faudra attendre la colonisation Génoise pour voir la vigne occuper quelques arpents de terre

 

418 ha de vigne sur la commune de Bonifacio à la fin du 18ème et 78 ha sur 502 ha cadastrés à la fin du 19ème à Porto-Vecchio. Dans les années 60, le vignoble va connaître une très forte expansion pour atteindre 1500 ha en 1976. Suite aux arrachages subventionnés des années 80, il est retombé à 120 ha dont la moitié classée en AOC. Sur cette aire qui englobe Solenzara règnent l'alliance du Niellucciu et du Sciaccarellu qui donne, avec le Grenache, des Rouges élégants et ronds, des Rosés fins et aromatiques. Quant aux Blancs de Vermentinu, ils sont secs et très fruités et accompagnent à merveille les poissons et fruits de mer.

 

La tendance du Millésime

 

L'embellie des millésimes précédents a été confirmée. En effet, les deux vignerons et la vigneronne de l'appellation ont réussi à produire des vins d'une grande pureté, affichant une grande palette aromatique. Les blancs et les rosés font montre d'une belle fraîcheur, qui accompagnera merveilleusement la cuisine de poisson mais aussi les salades et les grillades estivales. Dans le chapitre du rouge, on joue plus costaud avec des vins charpentés, bien bâtis qui permettent d'envisager des gardes moyennes, voire longues.