Une polyphonie de cépages

 

C'est le vignoble le plus méridional de France et aussi le plus ancien puisque les premières vignes y sont apparues dès le 6ème siècle avant note ère. Victime du paludisme et des barbaresques, une grande partie de ses terres furent toutefois abandonnées jusqu'au 18ème siècle et réservées à l'hivernage pastoral.

 

Dans le courant du 19ème, en même temps que se développent les hameaux côtiers, la vigne va renaître et peupler quelque 150 hectares. En 1930, alors qu'on compte près de 350 hectares, les vins jouissent d'une réputation des plus flatteuses. A partir de 1965 et jusqu'en 1975, sous l'influence des rapatriés d'Algérie, le vignoble va subir une extension galopante et voir sa surface se porter à 1400 hectares. De nos jours, après de nombreux arrachages et une période de sommeil réparatrice, la vigne a retrouvé l'espace naturel où elle avait connu sa percée, il y a 150 ans. Avec une superficie globale de 110,6 ha et un rendement moyen de 29,9 hl/ha, le vignoble de Figari constitue l'une des cinq Appellations Corse-Village. Formé d'un plateau granitique très ancien, ce terroir venté et particulièrement sec abrite de nos jours l'ensemble des cépages corses traditionnels, mais aussi l'atypique Carcajolu Neru. Sous l'influence de quelques vignerons désireux de redonner à cette terre son statut de grand terroir, il est passé du statut d'Appellation prometteuse à celui d'exemple de réussite. Cette vigne qui semble pousser à la seule force des hommes produit des Rouges charpentés et typés et des Rosés et Blancs d'une grande finesse qui ont maintes fois séduit notre Comité de Dégustation.

 

La tendance du Millésime

 

Rompus à l’exercice périlleux que constituent les vendanges précoces, expérimentées lors de la campagne 2014, les vignerons de Figari s’étaient mis en ordre de marche pour affronter un millésime sec et chaud comme celui de 2016 . Par conséquent, les vins techniques, rosés et blancs, montrent une certaine fraîcheur et font preuve d’un bel équilibre, les blancs ramassés beaucoup plus tard se présentant davantage sur le fruit très mûr et sur la matière, ce qui autorise des accords sur une gastronomie plus orientée vers les viandes blanches que les poissons. Si les rouges 2014, compte tenu des conditions de production, affichent des perspectives plutôt moyennes, ils seront vite oubliés tant la qualité des crus 2015 et 2016 est superbe. Une réussite qui tient plus de l’efficacité du travail des vignerons qu’à celui de la nature..

Bonifacio la Superbe, cultive son altérité à bien des égards et son terroir n’est pas en reste, fouetté par les vents qui s’engouffrent dans les Bouches qui la séparent de la Sardaigne.ici, on sait depuis toujours la valeur de cette terre blanche truffée de granit si dure à travailler, comme celle dePatrimoniu, les deux seuls terroirs calcaires de Corse.Fort de la pertinence de cette idée, Christian Zuria à souhaité redonner vie à l’une des activités agricoles ancestrale surlePiale deBonifacio, la culture de la vigne. Il a alors décidé de planter 3,5 h de sciaccarellu et du moresconu, un vieux cépage oublié de l’extrême Sud, parfait partenaire de notre cépage « croquant » sur le plateau de Sant’Amanza à deux pas de la plage de Maora, précisément. Le décor et le contexte sont sublimes, écrasés de soleil, les vents de l’extrême Sud saturés d’iode, le sol calcique créé des conditions idéales de stress hydrique qui force la vigne à plonger ses racines plus profondément, promesse de baies saines et très concentrées… L’endroit n’ayant jamais reçu de produits phytosanitaires, l’exploitation est biologique.sa première cuvée un rosé très particulier vinifié avec Aurélie Patachini, chez son ami et voisin Daniel Canarelli.Sa premiere cuvee de rose un séduit notre comité qui lui attribuer quatre-étoiles et demiAl’avenir, Christian Zuria souhaite étendre ses vignes sur une dizaine d’hectares, souhaitons que la pression foncière sur place lui en laisse l’opportunité.

Les dégustations 2019

 

ZURzuria

OEnotourisme:

Dégustation &
Visite du domaine/de la cave

Info Pratique:

Parking Auto
Parking bus/minibus
Règlement par CB
Règlement par chèque
Langues parlées
- Français
- Anglais


Domaine Zuria
06 46 05 53 42
Responsable : Christian Zuria
Plage de Maora
20169 Bonifacio

Valeurs sûres de l’appellation Figari, les vins du domaine de Petra Bianca sont un bel exemple de réussite. Ils conjuguent ainsi avec bonheur les qualités d'un vignoble complanté en cépages traditionnels (Sciaccarellu, Niellucciu, Vermentinu, Grenache et Syrah) s'élevant à une altitude moyenne de 80 à 100 mètres sur des arènes granitiques douces, et celles d'un savoir-faire. Les raisins peuvent livrer la meilleure expression d'un terroir marqué par sa typicité et celle des hommes qui, par leur maîtrise des vinifications et leur passion, apportent la touche personnelle nécessaire à l'élaboration de beaux flacons. Le domaine est conduit en Agriculture biologique depuis 2008. Comme, Il fallait un écrin pour valoriser les vins du domaine, Joel Rossi et Jean Curalluci ont décidé d'investir dans la création d'une cave futuriste au normes HQE alliant la modernité et la tradition. Il y a fort à parier qu’ élevés dans ce nouvel écrin, les vins du domaine de Petra Bianca devraient nous faire rêver pour de nombreuses années. Cette année la cuveé vinti legne a obtenu la rmédaille d’or au Concours Général de Paris.Autre nouveauté cette année au domaine, la mise sur le marché de 2 vjns entièrement biologiques. Répondant au nom de génom , il est complètement naturel car dépourvu de sulfites et de levure.

Les dégustations 2019

 

PETRA BIancapetra bianca 2005 027 (7)

OEnotourisme:

Dégustation &
Visite du domaine/de la cave

Info Pratique:

Parking Auto
Parking bus/minibus
Règlement par CB
Règlement par chèque
Langues parlées
- Français
- Anglais


Domaine Petra Bianca
04 95 71 01 62
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.petra-bianca.com
Responsable : Joel Rossi et Jean Curallucci
lieu dit Petra Grossa
20114 figari
Latitude : 41°29’56.4324"N
Longitude : 9°8’10.341"E

Planté en 1965, le vignoble du domaine de Tanella occupe 80 hectares d'un seul tenant sur des terres d'arènes granitiques argileuses et caillouteuses. L'ouverture sur la mer, proche de 3 km, par laquelle s'écoule le ruisseau de Canella, contribue à l'assainissement du vignoble. Le domaine est complanté de cépages locaux : Sciaccarellu, Niellucciu, Vermentinu. En 1991 naît la petite Alexandra. Pour cadeau de naissance, Jean-Baptiste lui offre une cuvée prestige : la Cuvée Alexandra. Elevée en fût de chêne, elle est depuis attendue chaque année comme un événement par les amateurs de vin corse. Cette année la gamme s'est enrichie d'un nouveau venu le clos Marc Aurèle. Sur la contre-étiquette Jean Baptiste De Peretti Della Rocca, nous apprend que ce vin né du mariage de Sciaccarellu, Niellucciu et Syrah reflète son amour du terroir, un amour qui se transmet de père en fils depuis 1855 et qu'il partage aujourd'hui avec son fils Marc Aurèle. Cette année encore, le domaine de Tanella réussit à tirer son épingle du jeu en hissant les trois couleurs sur le podium. Si les blancs et notamment la cuvée Alexandra restent la signature du domaine, elle a obtenu l’or à Paris en rouge.Les rosés ne sont pas en reste puisque la Cuvée Marc-Aurèle qui a séduit notre comité de dégustation a été médaillé de bronze à Paris. Cette excellente notation tend à démontrer que cette terre du sud, berceau du sciaccarellu, accueille avec bonheur le syrah et le niellucciu, son cousin du nord.

Les dégustations 2019

 

tanellaTanela1

OEnotourisme:

Dégustation &
Visite du domaine/de la cave

Info Pratique:

Parking Auto
Parking bus/minibus
Règlement par CB
Règlement par chèque
Langues parlées
- Français
- Anglais


Domaine de Tanella
04 95 70 46 23
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.domaine-tanella.com
Responsable : Jean-Baptiste De Peretti Della Rocca
20114 Figari